Analyse comparative entre les sexes plus

Section 1: Capacité institutionnelle relative à l’ACS Plus

Au cours de l’exercice 2019-2020, la sous-commissaire, Services organisationnels, Planification stratégique et Services de transformation, a assumé le rôle de championne de l’analyse comparative entre les sexes plus (ACS+), et ce, avec le soutien de la directrice de l’équipe des Ressources humaines du Commissariat à l’information. Depuis lors, elle participe activement à des activités intergouvernementales axées sur l’ACS+ afin de recueillir des pratiques exemplaires qui guideront les améliorations apportées par le Commissariat aux renseignements liés à l’ACS+ et aux pratiques en matière de ressources humaines.

Section 2: Répercussions liées aux genres et à la diversité, par programme

Section 2: Répercussions liées aux genres et à la diversité, par programme

Respect des obligations en matière d'accès à l'information

Les enquêtes du Commissariat sont guidées par les exigences de la Loi, particulièrement en ce qui a trait à la confidentialité, à la nécessité de donner à toutes les parties l’occasion de présenter leur position et à la façon dont la Commissaire doit présenter ses conclusions aux parties plaignantes et aux autres ainsi que faire rapport de ses activités et de ses enquêtes au Parlement. Respectant ces paramètres, le Commissariat continue de contribuer directement à la transparence du gouvernement et (comme les plaintes peuvent porter sur des sujets diversifiés comme les pensionnats autochtones et les Premières Nations, les questions liées au genre et aux transgenres, l’analyse comparative entre les sexes plus (ACS Plus), les femmes, les femmes autochtones, la discrimination et le harcèlement) de promouvoir l’inclusion au Canada.

Date de modification :
Soumettre une plainte